Plus d’excuse

Crédits : Selene Locke
Crédits : Selene Locke

Je suis guérie. Oh, rien de très grave, juste un petit souci de santé qui m’empêchait de me projeter sereinement dans l’idée d’une grossesse. Ou qui me donnait une excuse pour ne pas tomber enceinte tout de suite… J’ai 29 ans, je me suis mariée il y a 8 mois avec un homme que j’aime de tout mon coeur, mais depuis qu’on est marié (depuis le jour J même !), une seule question tourne en boucle dans la bouche de nos familles et amis : « Et le bébé, c’est pour quand ? »

Nous on voit ça un peu différemment : déjà, on sait Ô combien l’arrivée d’un bébé bouleverse une vie, et à vrai dire, on aime beaucoup la vie qui s’offre à nous aujourd’hui. Les vacances à la dernière minute, les week end par ci par là et surtout… les grasses matinées… Et puis c’est vrai qu’on s’est trouvé beaucoup d’excuses pour prouver que ce n’était « pas le moment » : le début de la vie active après plusieurs années d’études pour moi, un appart trop petit, puis les difficultés de la vie parisienne et de banlieusards que nous sommes, le transport et tout et tout. Ca c’était le discours qu’on tenait quand on nous posait LA question. Et nous, on savait que tant que je n’étais pas rétablie, il n’en était pas question. C’était réglé, ce n’était pas le moment. Point. Et ça nous rassurait bien.

Et en quelques mois, tout a basculé !

Déjà, les copains se sont tous mis à vouloir un bébé. Une nouvelle annonce d’un heureux évènement tous les deux mois, cinq petites crevettes en fabrication. Alors, forcément, vu qu’ils sont dans des situations similaires à la notre au niveau de la vie trépidante parisienne, nos arguments commençaient à prendre un coup dans l’aile… Mais bon, chacun son rythme après tout.

Ensuite, le rythme des sorties a évolué aussi, il faut bien l’avouer… Les conversations ont largement dérivé vers les préoccupations de femmes enceintes, ce qui je dois l’avouer, m’a permis d’apprendre beaucoup de choses avant d’être concernée, et ce n’est pas un mal, surtout pour une maniaque du contrôle comme moi.

Les soirées se sont progressivement transformées en goûter le dimanche aprèm et ballade en landau « pour prendre l’air ».

En toute honnêteté et avec un peu de recul, je trouve que ces discussions ont progressivement contribué à nous formater l’esprit et à nous préparer à l’idée qu’à notre tour, nous finirions par trouver que ce serait le moment.

J’avais déjà remarqué que nous avions eu la même réaction face au mariage. En effet, je me suis rendu compte que parmi nos amis, et donc dans la vie de façon plus générale, il y a les leaders, qui osent se lancer (et peu importe le projet), et les suiveurs, qui ont besoin de voir que c’est possible avant d’essayer. Pour le mariage c’est pareil. Il a fallu attendre que nos amis proches se marient pour que ce projet rentre dans le champ des possibles. A croire qu’avant, alors que nous en parlions depuis plusieurs années, ce n’était pas pour nous, qu’on ne serait pas crédible, ou qu’on n’avait pas le profil… Et bien pour le bébé je sens que nous prenons le même chemin !

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, toutes les barrières invisibles que nous avions construites s’ébranlent peu à peu : on est dans les recherches d’appart avec deux chambres pour acheter, visiblement il est possible de concilier un job à responsabilités en région parisienne et d’élever son enfant (enfin, ça je demande quand même à voir ça…), et… je peux biologiquement me projeter dans une grossesse sans risque.

Je suis sortie de ma dernière consultation de chez la gynéco avec une ordonnance d’acide folique, « à commencer quand vous le souhaitez ». Non pas à l’arrêt de la pilule, abandonnée il y a plusieurs mois justement à cause de mes tracas intérieurs, mais « quand on le souhaite ». Et bien, je crois que ce jour là nous prendrons la plus grande décision de notre vie !!

Publicités

5 réflexions sur “Plus d’excuse

  1. Aaaaah les joies du « et le bébé c’est pour quand? », « maintenant que vous êtes mariés, c’est bébé qu’il faut mettre en route! », la nouvelle année et les « on vous souhaite plein de bébés! »!!
    On a connu ça aussi! Avec cette même envie de profiter de notre douce vie à 2! Comme tu l’écris si bien, c’est quelque chose qui se prépare, qui se mûrit et qui doit de faire quand c’est le moment pour nous… A 25, 29, 32 ou 37 ans! Peu importe!

    J'aime

    1. Exactement ! Sauf qu’on arrivera pas à les arrêter… J’ai une amie qui, lassée par les questions incessantes alors qu’elel voulait profiter de son statut de jeune mariée, a répondu un jour : « Ça fait 1 an qu’on essaie, vous pensez que ça nous fait plaisir ? », et paf, elle n’a plus jamais eu de question dérangeante. Un peu radical mais efficace.

      J'aime

  2. Nous ça fait bientôt 3 ans que nous sommes mariés et pareil, depuis le mariage tout le monde nous demande « et le bébé c’est pour quand ? » Il y a même eu quelques mauvaises langues qui ont cru que si on se mariait c’était forcément parce que j’étais enceinte lol (comme si le fait de se marier uniquement par amour n’était plus crédible de nos jours) En tout cas tu as raison, on ne doit pas faire un bébé à la légère. C’est un projet qui doit être mûrement réfléchi. De mon côté cela fait un an que je suis prête, mais mon chéri ne l’est que depuis peu de temps. Mais je suis contente car il a enfin donné son feu vert pour les essais-bébé ce mois-ci !!! 🙂 Par contre je n’ai pas encore été voir le gynéco et je n’ai pas pris d’acide folique… J’espère que ça ira quand-même et qu’on attendra pas trop longtemps avant d’avoir une bonne nouvelle 🙂

    J'aime

    1. C’est une excellente nouvelle de se sentir prêts à deux ! Il n’est pas trop tard pour aller voir ton médecin, sans forcément aller voir le gynéco, ton généraliste peut te prescrire de l’acide folique. Même si tu n’en prends pas très longtemps avant, ça sera toujours ça de pris 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s