Bébé qui se fait attendre : peut-on en parler ?

secret

Sujet un peu tabou, récemment évoqué par une blogueuse que je suis avec attention (http://aventurebebe.fr/2014/11/ne-pas-y-arriver-cest-tabou/) : peut-on parler de nos difficultés à concevoir, et si oui, à partir de quand ?

A partir du quand passe-t-on de « ne sois pas impatiente, ça va finir par venir, faut pas te mettre la pression, c’est normal que ça ne marche pas tout de suite« , à « aie, mince, oui, je connais des amis à qui s’est arrivé aussi… »

Pour ma part, j’ai parlé assez vite à mes amies très proches (mais pas à la famille, pare que en sont les rois pour mettre la pression après), qui savaient que ce projet était envisagé à court terme avec mon chéri. Parce que parmi nos copains certains c’étaient déjà lancé dans l’aventure, et aussi parce qu’après le mariage la question « et vous, c’est pour quand le bébé ? » était devenu incontournable. Au début je ne disais rien « ça viendra un jour, oui oui« , et puis l’insistance de certains a commencé à être pénible. Sérieux, dès que j’arrête la pilule je t’appelle, ok ?

Au bout de 5-6 mois j’ai changé un peu de discours auprès de mes amies, en leur disant que j’étais déçue, que ça mettait plus de temps que prévu… Et là en général j’ai eu pour réponse des phrases citées plus haut, et qu’en gros fallait patienter.
Aujourd’hui, au 8eme mois d’essai, je sens leur regard qui change un peu. D’ailleurs, phénomène assez surprenant, on ne vient plus me casser les pieds pour le demander quand est ce qu’on va se décider à « mettre un petit en route, parce que bon, vous ne rajeunissez pas« . J’ai beaucoup moins de remarques sur mon alimentation ou ce que je bois (« ah tiens, tu ne manges pas de saucisson ce soir, tu as une annonce à faire ?« ), bref, je m’angoisse tous les mois un peu plus à l’idée de vraiment galérer pour tomber enceinte mais à côté de ça je respire et la pression des autres se relâche !

Mais je pense qu’après 1 an et demi d’essais, quand tu es allée consulter et qu’on commence à te parler de faire des examens, il y a une nouvelle étape qui se présente, et en parler est également un choix qui se pose : profite-t-on du soutien de ses proches, ou doit-on garder ces difficultés pour soi et son chéri, parce qu’après tout cette épreuve ne concerne que notre couple ?

Encore une fois je ne pense pas qu’il y ait de réponse miracle, cela dépend vraiment de chacun, de son histoire, de ses relations amicales…

Publicités

5 réflexions sur “Bébé qui se fait attendre : peut-on en parler ?

  1. Pas évident de trancher. Nous avons choisi d’en parler à nos parents et à nos amis proches lorsque ma gynéco nous a orienté vers la PMA. Ça a réduit les questions pressantes et les maladresses même s’il y en a toujours (la fameuse « il faut arrêter d’y penser, ça viendra tout seul »). Suite à une fausse-couche, je me demande maintenant si je dois en parler aux collègues… Là, j’ai plus de mal à franchir le cap. C’est de l’ordre de l’intime et je n’ai pas envie de partager ça au boulot. Mais en même temps, dur, dur de garder la face, de gérer ses émotions face à des gens qui ne savent pas ce par quoi je passe. J’appréhende le retour au travail.

    J'aime

    1. Je suis d’accord avec toi, le monde professionnel est un environnement différent des proches et pourtant, c’est avec eux que nous passons une grande partie de nos journées, et qui sont donc témoins des éventuels coups de blues (entre autres). Pour les absences liées aux rdv avec la pma ça ne doit pas être évident non plus… Mais il faut sacrément bien s’entendre avec son chef pour partager ce genre de choses…

      J'aime

  2. j’ose espérer qu’on puisse en parler librement avec son entourage ! si tu gardes tout en toi je pense que ça n’aide pas et puis c’est bien aussi que ce ne soit pas le centre de discussion au sein du couple donc si en parler un peu à d’autres permet d’avoir moins à décharger au sein du couple c’est peut être pas mal aussi non ? En tout cas j’espère que ton rdv va t’apporter des pistes pour le suite et j’attends des nouvelles 😉

    J'aime

  3. Salut ! Je suis ton blog depuis quelques temps. Je suis maman d’une petite fille d’un peu plus d’un an. Comme toi, la conception n’a pas marche du premier coup (ça a mis 6 mois environ), comme toi j’ai trouvé ça vraiment difficile à vivre et angoissant, comme toi j’ai fini par faire une courbe… Mais en fait cela n’a vraiment rien d’inquiétant, je crois même que c’est la durée moyenne de conception… Il faut simplement se rappeler que la fenêtre est assez brève, qu’elle ne se presente qu’une fois par mois et qu’elle précède une « longue » attente de deux semaines où il est impossible de « ne pas y penser ». J’espère juste que ton gyneco saura te rassurer car je pense qu’il n’y a pour l’instant rien d’inquiétant ! Et tu oublieras tout quand tu seras enceinte ! Tu te diras même que ça valait la peine d’attendre pour que ce soir ce bebe-là et pas un autre…

    J'aime

  4. Il est vrai que cela depend vraiment des amis et de la famille et même du gynécologue qui peut être un véritable soutien. Du bien que l’on peut en retirer à en parler ou non. En parler permet parfois de se rassurer et se décharger d’un poids. Mon gynécologue très à l écoute ne voulait pas entendre parler de moi avant 1 an d essai car pour lui c est un délai normal. Il avait essayer de calmer mes « pulsions » en disant que dans la meilleure des configurations, il y a 25% de chance de tomber enceinte à chaque cycle parce qu’il faut cumuler une bonne ovulation, un bon zozo, la bonne période, une bonne migration du tout et enfin un bon accrochage . Du coup un délai de patience proportionnelle à tous ces hasards. Et autour de moi je n ‘avais que des personnes ayant mis entre 6 mois et un an pour réaliser leur rêve et sans qu’il n ai aucun problème de procréation et parfois en ayant arrêter la pilule des années avant. Il n’empêche qu’on crève d’envie de péter les stats mais en gardant toute ces infos dans un coin de notre inconscient pour se rassurer (quand le moral est plutot bon faut l’avouer).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s