Rester dynamique pendant la grossesse : j’ai testé (et je continue de tester) les cours en ligne Walea

sport grossesse

Promis, juré, cet article n’est pas sponsorisé. J’ai simplement décidé de vous en parler dans le cas où cette méthode pourrait intéresser certaines d’entre vous.

Avant de tomber enceinte, j’avais imaginé et planifié beaucoup de choses pour ces neuf mois, du rationnel et du moins rationnel : la meilleure période d’accouchement (ahah, si j’avais pu choisir !), si je devais préférer l’hôpital à la clinique privée, les avantages à être suivie par une sage-femme plutôt qu’une gynéco, et entretenir sa forme pendant sa grossesse avec du sport adapté.

 

Ce dernier sujet est vraiment important pour moi parce que je dois bien l’avouer, j’ai très peur de ne pas accepter le corps que j’aurais après ma grossesse. Je sais que ça peut faire hurler certaines, et je tiens tout de suite à préciser qu’il n’est pas du tout question de régime ou de sport à outrance comme le montrent les articles de plus en plus nombreux sur la mummyrexie … Oula, non, ce n’est pas du tout mon cas. Hors de question que je mette en péril la santé de mon bébé. Et puis, en réalité, j’ai été très peu active les premiers mois de ma grossesse… Quand la réalité nous rattrape…

 

J’ai une corpulence maigrichonne, un IMC assez faible et des difficultés à prendre du poids. Je sais, ça peut énerver et je sais que beaucoup de femmes aimeraient avoir ce métabolisme. Je ne vais pas me plaindre, c’est toujours plus facile de manger ce qu’on veut sans avoir à le regretter après.

Bon, tout n’est pas toujours rose : il ne faut pas prendre en compte les suspicions d’anorexie assez désagréables pendant toute mon adolescence (et encore aujourd’hui…), les mois nécessaires pour retrouver les kilos perdus avec une gastro qui te font flotter dans tes pantalons, et le fait que même avec une corpulence riquiqui je ne suis pas exemptée de cellulite. Pratiquer du sport est donc un moyen pour moi de me tailler une silhouette de nana un peu plus en forme, tout en entraînant mon cœur (faut bien le faire un peu bosser !) et en limitant la cellulite (merci aux hormones).

 

Sans être une sportive acharnée, j’ai donc toujours mis les pieds dans une salle de sport… avec plus ou moins de régularité.

 

Le cadre ainsi posé, vous pouvez donc comprendre qu’il était important que je reste en forme pendant ma grossesse, au moins pour ma tête : je me dis que ça sera moins difficile après.

Sauf que… je suis aujourd’hui enceinte de 3 mois ½ et je traîne une fatigue qui me donne plus envie de faire la sieste que de bouger mon corps. Exit donc les bonnes résolutions de pratiquer le sport tel que je l’avais imaginé. Il me faut quelque chose de plus calme, avec un rythme qui accepte qu’il y ait des jours avec et des jours sans.

 

J’ai cherché autour de moi des cours de gym prénatale et de yoga adapté : à proximité du boulot, et par chez moi. J’ai beau travailler sur Paris, je ne trouvais pas de cours à des horaires corrects à moins de 20 minutes de trajet. Ah non, pas question.

Rien non plus dans ma commune en dehors des cours pendant la journée (merci pour les futures-mamans qui travaillent !). Idem pour les cours d’aquagym adaptée… Pas de bol.

 

C’est donc en farfouillant sur internet que je suis tombée sur les cours en ligne Walea, pour future maman : le Club 9

Après tout, je me suis dit que je pouvais tenter, c’était toujours mieux que de ne rien faire. L’abonnement mensuel coûte 9.90€ et on peut s’arrêter quand on le souhaite. En plus en ce moment il y a une promo où le premier mois est remboursé. J’ai été remboursée au bout de deux jours, impeccable.

01accordeon_club9

Les cours proposés sont : de la gym pour femme enceinte, du yoga et du pilates pré-natal.

On choisi un échauffement, un ou deux cours, puis un retour au calme et zou, on peut lancer le cours.

Pour le moment je me suis concentrée sur les cours de yoga et franchement, après une séance je me sens bien plus zen. J’apprends à respirer et ça me fait du bien. De toute façon, je pense que chaque moment dédié à son corps ne peut apporter que du bien-être. Là, je me « force » à le faire pendant 30 à 45 minutes, sans penser aux courses, au ménage ou au repas à préparer. Et ça fait du bien.

 

Dès que je me sentirai plus en forme, je testerai les cours de gym. J’ai hâte de voir ce que ça donne.

Seul reproche aux cours de Walea : j’aurais aimé une introduction à chaque discipline, où les principaux mouvements et respirations sont expliqués. Ca peut éviter de mal pratiquer au début pour celles qui n’y connaissent rien.

 

Et vous, continuez-vous une activité pendant votre grossesse ?

Publicités

8 réflexions sur “Rester dynamique pendant la grossesse : j’ai testé (et je continue de tester) les cours en ligne Walea

  1. héhé je connais que trop bien Waléa puisqu’ils sont à Aix en provence (pour les cours en salle et le siège social) donc j’ai bien étudié le business model pour monter Baby’mat quand j’étais dans le Sud. le concept est pas mal c’est sure. Il y a aussi un autre site qui s’est lancé, j’ai beaucoup discuté avec celle qui s’en occupe donc en cas je vous en parlerais 😉 Pour framboise j’avais prévu de me remettre au « sport » au 2em trimestre car au 1er t’es trop fatigué puis les nausées tout ça tout ça. Ensuite je me suis dit « bon profite de la période ou t’es pas enceinte pour retrouver un peu des abdos et la forme » oui bon … je me suis pas encore lancé lol. Pour un coach sportif marcher 10min et être essoufflé ça craint quand même ! Donc je vais m’y remettre c’est sure et comme j’ai une formation pilates et gym maman bébé je sais ce que je peux faire en gym douce donc pas besoin de payer des cours, c’est l’avantage ^^ . Mais je valide, se maintenir en forme pendant la grossesse ça me semble indispensable ! L’accouchement c’est un marathon et si t’arrive le jour j avec aucune ressource physique tu morfles encore plus. Donc j’envisage la remise en forme comme une préparation à l’accouchement et je vais bosser plus sérieusement dessus pour montrer un programme valable et le partager par la suite 😉

    J'aime

  2. comme je te disais dans un précédent commentaire, j’essaye de faire du yoga le soir avec des vidéo sur internet.
    J’ai aussi l’intention de m’inscrire aux cours d’aquagym prénatal, mais ce n’est autorisé qu’à partir du 4ème mois. Je compte en parler à mon médecin la semaine prochaine car il faut un certificat médical.
    Dès qu’il recommencera à faire beau, je reprendrai la marche : avant ma grossesse, je marchais 1h30 à 2h un jour sur deux.
    Tout comme toi, j’ai peur du corps que je vais récupérer après l’accouchement…

    J'aime

  3. Quand j’étais enceinte j’essayais de faire un peu de vélo d’appartement et je marchais pour me rendre à mes rendez-vous en ville. C’est bien que tu gardes la forme, mais n’en fais pas trop quand-même 😉

    J'aime

  4. Je fais aussi partie de celle qui essaie de rester en forme pour bébé et pour moi !!! Je suis loin d’être une hystérique du poids. J’ai surtout aucune envie d’arriver complètement « froide » pour l’accouchement. Après il faut s’écouter aussi. Il y a les jours avec et les jours sans. Moi je suis les vidéos de Lucile Woodward sur YouTube. Il y a une vidéo fitness et une yoga pour chaque mois de grossesse .
    Sinon update du jour: la deuxième écho à eu lieu cette aprem et c’est un petit garçon 💙 pas vraiment assagi depuis la 1 ère. Le gyneco a bien cru ne jamais arriver à faire les mesures lol ça promet!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s