Wanted : nounou !

[31 SA]

Je devrais plutôt dire : recherche mode de garde, parce que nous n’avions pas d’idée précise sur la question avant de lancer nos recherches, si ce n’est la certitude que de trouver un mode qui nous corresponde (= corresponde à bébé, à nos horaires, à notre budget et à notre façon de faire) allait être compliqué, voire le parcours du combattant.

Je me permets de vous décrire notre parcours, et ce que ça nous coûte, pour donner un a priori pour ceux et celles qui débutent les démarches. Et ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver !

garde2

Mes premières recherches

J’ai appris en décembre dernier que j’étais enceinte. Nous n’avons pas de famille dans la région (nos parents habitent à plus de 500 km), nous devons donc nous débrouiller seuls !

Un des premiers coups de fil a été pour le service petite enfance de la mairie afin de recueillir quelques informations de base sur ce que proposait ma ville. Evidemment, pour les crèches comme pour les assistantes maternelles c’était beaucoup trop tôt. Mais je me suis inscrite à la réunion d’information tenue une fois par mois pour renseigner les futurs parents.

Cette réunion nous (j’y suis allée avec le papa, histoire de l’associer dès le début !) a appris plusieurs choses :

– Pour la crèches :

  • les places en crèches sont difficiles à obtenir (seul 1/3 des demandes sont satisfaites) et le mois de naissance du bébé influe grandement sur les chances d’obtenir une place, en fonction de la date de la commission d’admission. Chez nous, elle a lieu en août, et notre bébé va naître en septembre, autant dire que toutes les places seront déjà pourvues.
  • Les horaires des crèches sont difficilement conciliables avec les horaires de travail, notamment de la région parisienne : fermant à 18h30 pétantes, il vaut mieux récupérer son bébé avant 18h15, ce qui me ferait partir du travail à 17h… Impossible. Il faudrait donc trouver une nounou pour le récupérer, et la payer en supplément…
  • Le prix étant axé sur le quotient familial, un temps plein en crèche serait pour nous une dépense importante.

– Pour les assistantes maternelles :

  • C’est le mode de garde fortement encouragé par la mairie
  • Elles ne sont que 56 dans ma commune (qui compte 17000 habitants… dans le 92)
  • Toutes ne peuvent pas recevoir des enfants en bas-âge
  • Elles ne s’engage avec un enfant qu’à partir du moment où il est né, soit 2 mois environ avant la reprise du travail. La demande étant beaucoup plus forte que l’offre, elles ont beaucoup, beaucoup, beaucoup de familles en demande et peuvent choisir au dernier moment. Ce qui franchement me faisait peur : quelle angoisse à deux mois de reprendre le travail de ne pas être fixée sur le mode de garde de notre petit bout !!

– Pour les nounous (dans le cas des gardes à domicile et gardes partagées à domicile) :

  • La mairie affiche plus de réserve sur ce mode de garde, aucun diplôme ou formation n’étant nécessaire pour devenir nounou
  • Et puis… c’est tout pour les nounous.

Nous sommes ressortis de cette réunion un peu dépités… Puis nous avons réfléchi à nos contraintes, et à ce que nous souhaiterions pour notre bébé.

garde1

Notre point de vue sur les différents modes de garde (qui n’engagent que nous, bien entendu !)

Tout petit, le concept de la crèche ne nous plaît pas trop : nous ne jugeons pas la socialisation primordiale dès ses premiers mois de vie, et l’importante circulation des virus en crèche me fait un peu peur. Pour le bébé d’abord, parce que ça ne doit pas être drôle d’enchaîner les microbes, et parce que si la crèche ne l’accepte pas malade, je ne vais pas pouvoir aller travailler… Et, point non négligeable, les horaires sont difficilement compatibles avec une activité professionnelle (dans notre commune elles ferment à 18h30… ce qui me ferait quitter le travail à 17h15… impensable !)

Le concept de l’assistante maternelle nous plaît, faut-il encore que nous en trouvions une en qui nous avons confiance, à proximité de notre domicile (je vais faire tous les trajets à pied), aux horaires qui nous correspondent (beaucoup par chez nous souhaitent terminer à 17h30/18h ou demandent à garder les enfants d’enseignants pour avoir les vacances)… et que nous en trouvions une tout court (il y a 56 assistantes maternelles dans notre commune de 18000 habitants – nous vivons dans les Hauts de Seine).

La garde à domicile nous plaît sur son principe. Nous dire qu’une semaine sur deux notre petit bonhomme ne sera pas réveillé exprès, restera dans son lit jusqu’à son réveil, jouera chez lui, et aura un petit copain qui évoluera dans le même environnement, ça nous plaît. Sans compter que j’aurais à le déposer « ailleurs » qu’une semaine sur deux, d’où pas mal de temps de gagné, le matin comme le soir. Mais la garde partagée à plusieurs inconvénients :

– trouver une co-famille à proximité de son domicile

– trouver une co-famille qui partage les mêmes valeurs

– trouver une co-famille qui a les mêmes contraintes en horaires et en vacances que nous

– trouver une nounou disponible, qui corresponde à nos attentes (comme pour l’assistante maternelle) et qui habite à proximité des deux familles

– acheter du matériel supplémentaire puisqu’il faut bien faire dormir, manger et jouer le deuxième enfant comme les semaines où la garde se déroule chez soi (pour éviter le déménagement chaque semaine). Du coup si les enfants ont le même âge, c’est quand même plus pratique (notamment pour les jouets… mais pas pour la poussette, puisqu’il en faut une double si les enfants sont petits !)

– devenir employeur, et donc payer les charges patronales et se lancer dans la compréhension du temps de travail, des congés, des heures supplémentaires et des fiches de paie (même si le site de la Paje nous aiguille bien sur ces sujets).

 

Quel coût ?

Alors, côté prix, nous avons pris une douche froide :

– La crèche est basée sur les revenus du foyer, là, pas de surprise.

– Le coût d’une assistante maternelle varie : un prix de l’heure (il y a une fourchette basse et fourchette haute) + un prix fixe pour les charges quotidiennes. Le crédit d’impôt existe mais est limité à 1150€ maximum pour une somme à déclarer max de 2300€ par an.

Chez nous, le prix pratiqué est plutôt dans la fourchette haute (4€/ heure), ce qui donne un prix mensuel plutôt élevé.

– La nounou fixe son salaire net (ce qu’elle va toucher, elle, à la fin du mois), à nous de rajouter les taxes et charges (salariales et patronales) pour savoir ce que ça nous coûter. En revanche, le crédit d’impôt est plus important en fin d’année 50% des dépenses de l’année, dans la limite d’un plafond (15 000€ la première année et 12000€ les années suivantes). Donc au mieux on peut gagner 7500€ la première année sur nos impôts et 6000€ les années suivantes. Pas négligeable !!

Et après calculs, c’est la garde partagée qui nous coûterait moins cher à l’année… Comme quoi, je ne peux que vous conseiller de faire une estimation, parce qu’il peut y avoir des surprises !

garde4

Le mode de garde que nous avons choisi

J’ai déposé des annonces sur un site spécialisé, où j’expliquais ce que nous recherchions. J’ai donc déposé une annonce pour une assistante maternelle et pour une garde partagée, pour négliger aucune option.

Et j’ai été contactée en mai dernier par deux familles différentes, qui travaillaient avec une nounou depuis quelques temps pour leur aîné qui rentre à la maternelle. Et leur deuxième est en route, avec un accouchement prévu à la même période que moi. Coup de bol, elles habitent à 5 minutes à pied de chez nous. Après rencontre de chacune d’entre elles, nous avons rencontré les nounous. Bien entendu, ces rencontres sont l’occasion de discuter de nos contraintes respectives, des horaires, du salaire demandé par la nounou, des vacances… et puis de voir si le courant passe bien, que ce soit avec la co-famille comme la nounou !

Nous avons orienté notre choix vers l’une des familles, qui semble nous correspondre sur nos valeurs, nos principes, les horaires et les vacances. Et la nounou est top ! En tout cas, au premier abord, on verra en pratique, comme tout le monde… Mais notre premier feeling a été très bon.

 

Combien est-ce que la garde partagée nous coûte ?

Je vais donc désormais me lancer dans les démarches pour devenir employeur et faire les choses bien… Et repenser à notre budget, qui va en prendre un sacré coup… Parce que malgré la réduction importante, la première année il faudra sortir le salaire de la nounou tous les mois…et payer les impôts à la fin de l’année ! Pour exemple, notre nounou demande un salaire net de 900€ par famille, pour 50h de travail par semaine (8h30-18h30 cinq jours par semaine, avec donc une dizaine de jours de congés supplémentaire). A ce salaire nous devons rajouter les charges salariales et patronales, dont une partie est prise en charge (50%). Avec l’aide de la CAF (174€/ mois) et une aide du Conseil général du 92 (100€/mois), nous devrons sortir 960€/ mois, plus une participation de la carte de transport de la nounou. Autant dire que ça va nous faire très bizarre à la fin du mois. Mais quelle famille absorbe les dépenses de nounou sans sourciller ?

 

Alors, voilà, j’espère avoir été claire et que toutes ces explications ne sont pas trop fouillies… Il est certain que je me sens soulagée d’avoir trouvé le mode de garde à 7 mois de grossesse, c’est une préoccupation en moins !

Maintenant, je croise les doigts pour que tout se passe bien… Aussi bien avec la co-famille, avec la nounou, avec l’autre bébé, avec mon travail et celui de mon mari… et financièrement !

 

garde3

Publicités

13 réflexions sur “Wanted : nounou !

  1. Oh là là oui c’est encore plus cher que la crèche… Nous ce sera crèche mais heureusement c’est jusqu’à 19h 30. Et je crois que c’est environ 600 euros max par mois, ce qui est déjà un sacré budget…

    J'aime

    1. De toute façon, à part faire garder par les parents tout mode de garde est cher… La crèche est assez chère également dans ma commune et le nombre de places très limité… Bref ce n’est pas envisageable pour le moment. C’est bien si elle ouvre plus tard chez toi, c’est une bonne chose !

      J'aime

  2. Je ne me suis pas encore penchée sur la question pourtant bien épineuse. Bon j’ai encore un peu de temps et une (bonne ?!?) excuse mon service ferme pendant mon congé mat et je ne sais pas où je vais atterrir à mon retour, ni mes horaires… mais rien que de penser qu’il va falloir que je laisse mon bibou… il va bien falloir couper le cordon 😉

    En tout cas votre système de garde est sympa et pourtant assez méconnu. Je sais pas si cela se retrouve facilement par chez moi alors grâce à toi je vais enquêter!!

    J'aime

    1. Difficile de se projeter si tu ne connais pas tes horaires ou ton lieu de travail… Quel que soit le mode de garde il faudra que tu aies une idée assez précise du volume d’heures, parceque même une heure par jour de différence ça se voit sur la facture à la fin du mois ! Le meilleur moment pour trouver une nounou/ assistante maternelle c’est septembre quand les grands libèrent des places ne partant à la maternelle, du coup si tu peux attendre jusqu’à septembre 2016 (j’aurais adoré !) tu auras plus de facilités pour trouver un mode de garde.

      J'aime

  3. A Bordeaux c’est pas 1 demande en crèche sur 3 qui est satisfaite mais plutôt 1 sur 20. Ca fait 2 ans qu’on attend une place et toujours rien. Du coup, on a d se rabattre sur une assistante maternelle qui s’avère très bien par ailleurs mais plus chère (3,5€ de l’heure + 3€ frais d’entretien). La garde de notre enfant nous coûte environ 700€/mois (42,5h/semaine) et nous bénéficions d’une aide de la CAF de 290€/mois. En septembre nous allons pouvoir bénéficier du crédit d’impôt de 1150€.

    J'aime

  4. pfiou c’est fou les prix des modes de garde ! Pourtant c’est un de mes métiers, je suis censé savoir lol. Du coup ici et bien je reprend pas de boulot avant les 1 ans de Litchi. Je vais bosser mais quelques heures par ci par là et puis grand avantage, dans mon domaine je vais surtout bosser avec mon bébé sans que ça pose problème ! Aux 1 ans de Litchi j’aimerais qu’il ou elle soit socialisé donc avec quelques heures en crèche jusqu’en maternelle. L’objectif ce serait d’avoir un mi temps en crèche pour me libérer du temps (ba oui un jour maman va devoir toucher un salaire, ce serait cool) ! Je sais que quand un des deux a pas un gros revenu le calcul est vite fait. Mister B a bien compris mon choix. D’autant plus que vue mon secteur de travail je me voi mal faire garder mon bébé pour aller m’occuper de ceux des autres …
    En tout cas merci pour ton article c’est intéressant de voir les choses concrètement

    J'aime

    1. Je ne sais pas comment fonctionnent les crèches par chez toi mais même si tu ne comptes pas dessus tout de suite je te conseille d’inscrire ton bébé dès que possible quand même. Le mieux ça serait de contacter le service petite enfance tu y trouveras sûrement de bons conseils 🙂

      J'aime

  5. Bravo pour avoir trouvé cette solution de garde partagée, une amie la pratique (elle a un CAP petite enfance) et les enfants qu’elle garde sont vraiment choyés, et une autre amie fait également garder sa petite par ce moyen. L’avantage c’est qu’en plus l’enfant se socialise doucement sans être confronté à la masse de germes et autres virus de la crèche.
    Et je vois que nous sommes dans le même département 😉 ! A Courbevoie pour les crèches les inscriptions se font 3 mois avant le terme, donc on a vraiment l’impression que ce sera la roulette russe (dépôt de dossier le 1er juillet pour nous du coup). On s’est tournés vers cette solution car mes beaux-parents peuvent être assez présents et nous permettront de ne pas laisser notre fille tous les jours, mais j’espère que ça marchera, j’ignore les taux de refus de dossiers…

    J'aime

    1. Je croise les doigts pour que ce mode de garde fonctionne bien chez nous également… C’est génial d’avoir ses parents ou ses beaux-parents à proximité, et de bien s’entendre également, le petit bout profite un peu de ses grands parents c’est quand même chouette !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s