2 mois après… Les produits bébé que j’utilise vraiment

Difficile de ne pas succomber à l’appel de tous les produits de puériculture qui existent. Quand on attend son premier enfant, on peut être tenté d’acheter parce que tout semble indispensable ou au moins facilitateur pour le quotidien.

Deux mois après l’arrivée de notre petit bonhomme, j’avais envie de faire le point sur ce qui nous servait vraiment, et ce que nous utilisons peu ou pas. Cela vous servira peut-être !

J’ai divisé cet article en plusieurs parties :

  • les vêtements
  • le sommeil
  • l’hygiène
  • les repas
  • la promenade
  • la voiture

 

C’est parti !!

***

Les vêtements

On nous avait annoncé un bébé small size, d’environ 2,4 kg, du coup j’avais acheté quelques vêtements en taille préma pour qu’il soit tout beau tout mignon même à la maternité, notamment une gigoteuse taille préma chez Verbaudet (il existe peu de petites gigoteuses). Je trouve que les petits bébés sont perdus dans les grandes turbulettes, du coup je trouvais bien d’en avoir une plus petite où il n’allait pas disparaître à l’intérieur !

Bébé pesant quasiment 2,8 kg à la naissance pour 50 cm, il était trop grand pour les vêtements préma qu’il a à peine portés… En revanche j’étais bien contente d’avoir la petite gigoteuse , au moins les premières semaines.

wpid-img_20150715_133241.jpg         IMG_6676       IMG_6674

 

C’est finalement la taille naissance qui nous a servi pendant un bon mois. Nous avions une dizaine de bodies et autant de pyjamas. Et franchement ce n’était pas trop ! Rien qu’avec les fuites de couches (très nombreuses les premières semaines), on les a bien utilisés. On avait la chance d’avoir un bébé qui ne régurgitait pas, mais dans ce cas, il faut un sacré stock de pyjamas !

IMG_6661

Côté vêtements, j’avais envie d’avoir une tenue ou deux pour changer des pyjamas, mais il y a très peu de choix en taille naissance, et puis, suivant les bébés, ce n’est pas une taille portée longtemps et au prix des vêtements bébé… J’ai plutôt investi dans quelques tenues en 1 mois, quitte à ce que ça soit un peu grand au début…

J’ai évité (et j’évite toujours) d’aller dans les centres commerciaux avec bébé, du coup j’ai usé et abusé du shopping en ligne… Kiabi, La Redoute, La Halle essentiellement.

J’ai acheté :

  • 4 pantalons,
  • 4 pulls,
  • plusieurs paires de chaussette en taille 16/17,
  • 1 paire de chaussures qui ferment par scratch, plus pratiques que celles à enfiler qui ferment par bords élastiques.

A savoir :

  • Je conseille d’acheter des bodies qui se ferment façon cache cœur, beaucoup plus pratiques à enfiler.
  • Suivant les marques, les vêtements ne taillent pas de la même manière. J’ai remarqué que Kiabi taillait petit, en revanche La Redoute taille grand.
  • à éviter : les tshirts ou sweats avec une petite ouverture : très difficiles à enfiler, sauf s’ils se ferment dans le dos, mais je n’en ai pas trouvé beaucoup.
  • Beaucoup de vêtements nous ont été offerts à l’occasion de la naissance, essentiellement en 3 mois, 6 mois et 12 mois.

wpid-img_20150930_101359.jpg

***

Le sommeil

A 7 mois de grossesse nous avions installé la chambre du petit loup, achetée chez Bébé 9, à savoir une armoire, une commode avec le dispositif avec table à langer, et un lit taille 140 x 70 évolutif (les barreaux s’enlèvent et on obtient un lit enfant). Plus de détails dans cet article.

chambre jules
Chambre Jules – Bébé 9

Bon, 2 mois après sa naissance il dort toujours dans sa nacelle dans notre chambre donc avoir le lit n’était pas urgentissime (même s’il y fait quelques siestes et le début de sa nuit). Mais tous les éléments de la chambre étaient vendus ensemble donc on a tout pris en même temps. Et puis certains parents souhaitent (ou ont le courage !) De faire dormir bébé directement dans sa chambre donc là vaut mieux tout avoir de prêt !

Donc pour dormir nous utilisons tous les soirs la nacelle de sa poussette dans laquelle nous avons mis un lange jetable pour protéger le matelas pour les « au cas où » (le matelas de la nacelle se nettoyant moins facilement). Bébé y dort dans sa gigoteuse (en prévoir au moins 2 pour toujours en avoir une sous la main quand l’autre est à laver).

La commode table à langer nous sert quotidiennement pour changer les multiples couches de bébé, mais également pour stocker les produits de change, les couches en rab, les vêtements dans la taille utilisée actuellement. Il faut tout avoir à porté de main quand on change bébé !

L’armoire nous sert pour ranger tout le reste : les vêtements pour le moment trop grand, ceux devenus trop petits, les couvertures, capes de bain et serviettes de toilette propres, du matériel en attente d’utilisation (porte bébé…)… Elle est bien pleine finalement !

Nous avons fait en sorte d’avoir plusieurs lumières d’intensité différente, notamment pour la nuit pour ne pas réveiller bébé :

    • une veilleuse pour voir où on met les pieds
    • une guirlande de boules lumineuses à la lumière douce (aux couleurs de la chambre de bébé achetée sur mesure sur La Case de Cousin Paul)
image
Guirlande de boules lumineuses La Case de Cousin Paul
  • Un DIY fait avec amour par le papa avec le prénom du petit bout

DIY_Victor

Enfin, je conseille d’avoir un petit coin confortable pour donnée à manger à bébé, surtout si vous allaitez et que vous voulez être tranquille. Attention à bien placer le fauteuil/canapé part rapport à la fenêtre pour ne pas que bébé ait le soleil ou une lumière trop vive dans les yeux.

 

Pour le moment nous n’avons pas jugé utile d’acheter une berceuse. Nous avons un mobile mais qui je trouve excite plus bébé qu’il ne l’endort. A voir par la suite.

Nous avions anticipé d’éventuelles nuits difficiles et acheté la couverture miracle de chez Red Castle. Autant l’emaillotage a bien fonctionné à la maternité (avec une simple couverture), autant Victor ne supporte plus d’être coincé : il se met à hurler encore plus fort… elle n’aura son jamais servi…

***

L’hygiène

Nous avons une table à langer dans la chambre de bébé mais nous nous sommes vite rendu compte que quelques produits étaient également nécessaires dans la salle de bain… J’en ai donc ramené un, puis deux, puis trois… pour finalement avoir tout le matériel en double. Et je ne regrette pas : déjà dans la salle de bain il fait plus chaud que dans sa chambre, et avec les températures en baisse je vois bien qu’il préfère être les fesses à l’air par 25° que 19° après le bain… Ensuite, parce que ça m’évite de faire des aller retour entre la salle de bain et la chambre.

Du côté des produits, voici ceux que j’utilise vraiment :

  • Pour le change : du liniment oléo calcaire de chez Gifrer. Pas cher, efficace, avec une bonne composition. Seul hic : ce n’est pas une pompe et le produit ne sort pas toujours instantanément donc en cas de couche explosive où je dois tenir les gambettes de bébé pour éviter un carnage, j’utilise le lait de chez Uriage qui lui a une pompe, bien plus pratique à une main. L’eau micellaire de chez Bioderma me sert également pour rafraîchir bébé. En plus elle sent super bon, j’adore !
  • Je n’utilise que des cotopads et pas de coton. Les cotopads ne boulochent pas et sont bien pratiques. Ils se vendent en pharmacie et souvent ne gros paquets (environ 5€ le sachet). Financièrement pas plus cher que certaines marques de coton spécial bébé.

cotopads

  • Pour le bain, je n’utilise que le gel lavant de chez Mustela. Super odeur de bébé, format pompe pratique quand on a qu’une seule main de dispo pour savonner. Et franchement économique : je vais bientôt acheter un deuxième flacon, sachant que bébé a deux mois et que j’utilise le premier depuis sa naissance quotidiennement. J’ai acheté tous les produits recommandés par la revue 60 millions de consommateurs de novembre 2014 qui pointait du doigts les bons et moins bons produits pour bébé.
  • Du coton « à bobos » comme je l’appelle. Pour nettoyer les oreilles et le nez comme on nous l’a montré à la maternité.
  • Du sérum physiologique, pour le nez (avec le coton roulé sous forme de tige) et les yeux.
  • Des compresses stériles. Au début pour les soins du cordon, elles nous servent toujours pour nettoyer les yeux de bébé (avec du sérum phy).
  • Si bébé a les fesses rouges : la crème Bépanthène. Elle est assez efficace.
  • Des couches, des couches et des couches ! Nous utilisons que les Pampers new baby taille 1, achetées sur Amazon (0.15€ la couche, on n’a pas trouvé mieux !)
  • Des langes jetables. Et oui, notre petit garçon nous fait régulièrement la blague de faire pipi une fois la couche enlevée (c’est tellement plus agréable à l’air libre !!) et u coup d’arroser partout… Du coup nous avons une protection sur la serviette de bain. Et elle n’est pas superflue !

Côté matériel, j’utilise deux matelas à langer différents :

  • Le matelas Sofalange, très agréable pour bébé car épais et utile en cas de régurgitations. La housse en éponge est vendue séparément, elle n’est pas hyper indispensable mais termine bien le matelas.
  • Le matelas en PVC de chez Candide, plus basique mais relativement pratique dans la salle de bain (toujours avec une serviette éponge dessus pour le confort de bébé).

Bien utile : une poubelle ! Même basique, elle sera bien utile pour les couches et les cotons sales. Parce que parfois il faut changer deux fois de suite la couche, on peut vite se retrouver au milieu d’un champs de bataille. J’utilise donc une petite poubelle avec des sacs poubelle blancs de 10 litres que je jette tous les jours dans la grande poubelle de la cuisine. Et comme ça, pas de mauvaises odeurs.

Enfin, j’ai un panier à linge sale spécial pour bébé puisque j’utilise une lessive spécifique. Plus pratique pour ne pas avoir à trier entre ses vêtements et les nôtres.

D’ailleurs, au passage, petite astuce pour les vêtements de bébés souillés par le caca plutôt coriace à enlever : prélavez à la main avec du savon de Marseille, résultat garanti !

 

***

Les repas

J’ai allaité bébé donc niveau matériel l’allaitement a l’avantage de ne pas réclamer beaucoup de logistique. Cependant, vous pouvez avoir besoin :

  • d’un coussin d’allaitement pour bien positionner bébé
  • de bouts de sein (qui m’ont personnellement sauvé mon allaitement, j’en parle dans cet article)
  • de bavoirs !! Beaucoup de bavoirs !! J’en ai une dizaine et rien de trop !

Depuis que je lui donne quelques biberons, j’ai dû faire de nouveaux achats :

  • des biberons (forcément !). Mon choix s’est porté sur les biberons Avent Natural et pour le moment j’en suis plutôt satisfaite.
  • un écouvillon pour nettoyer les biberons. Je conseille ceux en silicone (comme ceux vendus par MAM par exemple) qui ne rayent pas l’intérieur du biberon.
  • un égouttoir parce qu’on se retrouve vite avec des tétines et des biberons sur le bord de l’évier et ce n’est ni pratique ni hygiénique.
  • un chauffe biberon. Même si à la maternité on nous a conseillé de lui donner ses biberons à température ambiante, chez nous impossible, il les refuse ! En même temps quand il tête au sein il a du lait chaud alors le contraste ne doit pas être agréable… C’est moins pratique mais quand on n’a pas le choix vaut mieux avoir un chauffe biberon qui carbure car quand bébé à faim il a faiiiiiiim ! On nous a offert le Bib’seconde de chez Béaba et j’en suis très satisfaite, il chauffe vraiment vite (et il pourra servir plus tard pour les petits pots).
  • Un chauffe biberon de voyage. Après une étude comparative assez précise, j’ai jeté mon dévolu sur celui de chez Avent, qui a de bonnes critiques et qui permet d’obtenir un bib rapidement. Je le teste très bientôt lors de notre départ en vacances, je vous en reparlerai…

    La sucette : il l’acceptait dans les premières semaines mais aujourd’hui la refuse 3 fois sur 4… En tout cas sachez que celles de chez Nuk sont recommandées par les dentistes car elles n’abîment pas le palais.

***

L’éveil

Jusqu’à ses deux mois les jouets d’éveil sont plutôt limités mais nous utilisons deux principaux objets :

    • une arche sur son transat. Au départ il ne calculait pas du tout les petits personnages. Aujourd’hui ça l’occupe un bon moment ! Nous avons opté pour le transat Up&Down de chez Béaba et je ne regrette pas notre choix. Avoir bébé en hauteur est très agréable. Il peut venir à côté de nous à table, c’est sympa ! Et pour ceux qui ont des animaux c’est une sécurité supplémentaire. Seul hic : pas hyper pratique pour le transport, vaut mieux pas vouloir partir en vacances avec…

wpid-20151019_141034.jpg

 

 

  • Un tapis d’éveil. Nous avons opté pour le tapis de la Jungle de Fisher Price, qui a beaucoup d’objets et de couleurs vives, en plus de la musique et des lumières. Seul reproche : le matelas qui est vraiment vraiment fin… Je suis obligée de rajouter une couverture en dessous.image

 

***

La promenade

 

L’élément indispensable : la poussette ! Après une longue étude nous avons jeté notre dévolu sur la Book 51+ de Peg Perego, c’est un trio, j’en parle avec plus de détails dans cet article.

book perego

 

Pour tout dire, j’utilise encore essentiellement la nacelle pour les promenades. Je trouve que bébé y est plus confortablement installé que dans son cosy où il semble tout recroquevillé sur lui-même.

C’est une poussette polyvalente, c’est à dire qu’elle est adapté à la ville comme à des terrains plus terreux. Attention, impossible d’aller se balader en forêt avec sur des terrains non balisés ! Ce n’est pas une poussette 4×4 mais elle amortit suffisamment bien les chocs des trottoirs ou des trous dans le bitumes pour le pas réveiller bébé. Au contraire même, il dort dès les premiers mètres !

image

La poussette est un des premiers achats compliqués à faire et je vous conseille de bien vous pencher sur la question.

    • Quelle utilisation ? 100% ville ? Un peu de campagne ? Ne pas oublier que même en ville il vaut mieux avoir un peu d’amorti : on s’en rend compte à l’usage mais on monte beaucoup de trottoirs, on passe sur des zones pavées où bébé est secoué, il y a des trous… Ce n’est pas du bitume lisse tout le temps !
    • Allez-vous souvent prendre la voiture avec ? Parce que les poussettes ne se plient pas toutes de la même manière et ne prennent pas toutes la même place dans le coffre. Attention à la taille des roues aussi et si elles sont démontables (notamment pour les longs trajets).
    • Allez-vous beaucoup la manipuler ? Si c’est le cas, vérifiez bien en magasin que vous pouvez la plier et la monter à une main. Attention au poids aussi : celui de châssis mais également celui des éléments (nacelle, cosy, assise…).
    • Sa taille. C’est bête mais ce paramètre était primordial pour nous : il fallait qu’elle entre dans l’ascenseur !
    • Le panier. Si vous vous déplacez beaucoup à pied (comme moi), le panier devient vite très utile… Son accès doit donc être facile et sa contenance correcte. Vous verrez lors des tests en magasin, certains sont plus pratiques que d’autres.

image

  • La compatibilité avec le système d’attache Isofix. Mais ça c’est en fonction de votre voiture.

 

***

La voiture

En voiture, nous ne déplaçons bébé que dans son cosy, qui apporte plus de sécurité que la nacelle. Attention cependant à ne pas faire des trajets de plus de 1h30.

Le cosy de chez Peg Perego peut se clipser sur une base Isofix (vendue à part) mais nous avons fait le choix de nous ne passer, ne prenant la voiture avec bébé de façon occasionnelle.

Nous attachons donc le cosy directement sur la banquette arrière, dos à la route.

Bon, j’avoue, sans base, c’est un peu sport, surtout si la ceinture est un peu courte… Mais avec un peu pratique, on prend vite le coup.

Quelques accessoires utiles pour la voiture :

  • des pare-soleil. Parce que bébé est dos à nous et qu’on ne se rend pas forcément compte quand il a le soleil dans les yeux (vu que pour nous il est dans le dos et ne nous gêne pas). Et ça marche aussi l’hiver par les belles journées ensoleillées !)
  • un rétroviseur intérieur. Je viens d’en commander un, je vais le tester dès ce week end pour notre départ en vacances. Car, effectivement, c’est très frustrant de ne pas voir bébé. Pire, quand on est seule, on ne peut pas se garer tous les 10 mètres pour vérifier que bébé va bien ! Avec un rétro, un petit coup d’oeil et on est rassuré. Et ça coûte moins de 20 euros, un bon investissement !

Pas d’écharpe de portage chez nous. Je sais qu’il y a beaucoup d’adeptes mais je ne me suis pas encore lancée dans l’aventure. Bébé n’aimait pas être porté verticalement du coup le porte beve était exclu. Depuis le tendez – vous chez l’ostéopathe la semaine dernière, ça va beaucoup mieux. A voir donc à courte échéance.

***

 

Voilà, j’espère que tous ces éléments vous aurons servi…  A vous de voir ensuite ce dont vous aurez besoin. Dans tous les cas, si je peux me permettre un seul conseil : n’achetez pas tout, tout de suite. Vous verrez à l’usage.

 

Publicités

7 réflexions sur “2 mois après… Les produits bébé que j’utilise vraiment

  1. Je te rejoins sur les 10 bodies + pyj ç va tellement vite, on m’avait prêté le tapis d’éveil jungle que mon fils a vraiment adoré aussi, pour l’allaitement la nuit j’ai un lit une place dans la chambre de bébé qui me sert énormément finalement et son grand frère adore venir nos rejoindre le matin pour un câlin. Article très complet en tout cas 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s