Fin du congé maternité : adaptation pour bébé…  mais pour Chéri aussi !!

Ce titre est volontairement provocateur (coucou Chéri si tu me lis, youhou !) mais je ne pense pas être si loin de la réalité… Parce que oui, après 8 mois à la maison (arrêt thérapeutique, congé mat puis congés annuels), je vais reprendre le chemin du bureau. Et après une aussi longue absence, reprendre le rythme du travail et trouver le rythme qui va convenir au petit bout ne va pas être simple. Mais je ne risque pas d’être la seule pour qui cette reprise va être difficile…. Pour Chéri aussi ! Parce que même s’il me répète qu’il est ravi que je reprenne le travail, pour lui aussi sa petite vie risque d’être bouleversée : c’est quand même agréable et pratique d’avoir sa petite femme à la maison… Ménage fait, repas prêt, machine étendues, courses rangées, Bibou lavé, biberon pris…  Ça va changer tout ça !

Bon, j’exagère quand même un peu… J’ai été dans une sorte de brouillard cosmique les deux premiers mois. Certains jours je gérais comme une pro, tout était au carré, nikel, organisé,  et certains jours je n’arrivais a prendre ma douche qu’à 16h, le frigo était vide, la maison à l’envers, bref, la loose.  Et il ne m’a JAMAIS fait le moindre reproche ou la moindre remarque. Jamais. Il est même très compréhensif et ne me juge pas.

Bon aujourd’hui je peux dire que même si j’ai repris le dessus, ce n’est pas le top du top et que je le traine une fatigue qui me fait avoir deux de tension tous les matins (je pense que les 4 à 5 réveils par nuit pour cause de sucette perdue n’y sont pas étrangers).

Parce que oui, depuis que Bibou est né, je suis la seule à me lever la nuit. Ne jetez pas la pierre à Chéri ! C’était convenu entre nous. Bon, déjà, au début j’allaitais donc je ne voyais pas l’intérêt de le tirer du lit lui aussi… Je préférais qu’en cas de coup de mou en journée il assure avec bébé (en tout cas le weekend end). Après quand on est passé aux biberons, je suis restée sur le même rythme. Chéri ayant un métier lui demandant de la vigilance, je ne voulais pas qu’il arrive crevé au boulot… Moi, si vraiment je suis naze, je peux faire une sieste dès que Bibou dort, lui non… C’était donc le deal : tant que je ne travaille pas, j’assure les nuits. Et puis Bibou a fini par ne plus réclamer de biberon la nuit, mais à hurler en cas de micro réveils si jamais il n’avait pas sa sucette dans la bouche…. Je m’y suis collée, pour la même raison parce que punaise, même si le réveil ne dure pas longtemps (aller dans la chambre de bébé, lui donner la sucette, retour au lit), le fait d’avoir une nuit hachée est vraiment crevant !  (le pire c’est qu’en journée il trouve son pouce… mais pas la nuit…)

Je me lève également pour le premier bib du matin, vers 6h30, même le weekend end. Bon, pour le coup il m’a déjà remplacé deux fois quand j’étais vraiment épuisée… (Et je dois dire que je n’ai même pas pu faire de grasse matinée parce que j’entendais le petit, je me demandais si tout allait bien pourquoi il ne lui faisait pas son bib plus vite… Alors que je sais très bien qu’il s’occupe de bébé parfaitement… la chieuse quoi, pour moi et pour les autres !)

Bon, je le précise quand même, il s’occupe de son fils hein 🙂 Mais s’il est fatigué bah…. il ne force pas trop…


Je peux donc dire que les quatre premiers mois de bébé ne lui ont pas causé un trop grand chamboulement, en tout cas au niveau de la maison…

Avec ma reprise, tous ces petits « détails » vont changer… Et je me suis dit que ça allait être brutal pour lui, et source de stress pour moi. Je sens d’avance que, déjà frustrée de profiter de mon bébé 1h voire 2 dans le meilleur des cas, je vais bouillir de voir la maison sans dessus dessous, que ça va me gaver de manger à 21h passées, d’étendre le linge à 22h, de voir la bassine de linge à repasser grossir de jour en jour et de n’avoir plus rien à me mettre…

Alors je me suis dit que comme bébé allait avoir une période d’adaptation pour s’habituer à sa nounou, Ça ne serait pas inutile pour Chéri !

Il va devoir progressivement, pour qu’on arrive à un partage des tâches équitable :

    • Se lever la nuit, au moins une fois sur deux
    • Prendre le baby phone de son côté parce que sinon apparemment il « ne l’entend pas »
    • Faire les courses et être force de proposition pour les repas
    • Gérer Bibou le soir, c’est à dire s’occuper de lui après sa journée avec la nounou, lui donner le bain, le faire vérifier si les stocks de laits, couches et cotopads doivent être renouvelés
    • Lancer les machines et les étendre … Et ranger ce qui est sec
    • Preparer le repas
    • …. je n’ose même pas parler du ménage

qui sera à faire en semaine et pas uniquement le week-end éd vu que les enfants seront gardés à la maison.

Eh Ben… Je ne sais pas pourquoi pas mais je la sens moyen cette période d’adaptation !

Et vous, comment ça s’est passé à la maison quand vous avez repris le travail ?

Publicités

8 réflexions sur “Fin du congé maternité : adaptation pour bébé…  mais pour Chéri aussi !!

  1. Mdr j’ai pas trop ce problème mais quand même ! Mister B est très impliqué donc il prend le relais en rentrant du travail et le week end. Il donne le bain sauf si cacator avant qu’il arrive (et ça arrive trop souvent a mon gout lol) et de temps en temps un bib le soir aussi. Il prend surtout le relais portage et fait souvent a manger. Faire a manger cest. Lui qui voulait apprendre alors je lui ai offert le memoniak « qu’es quon mange ce soir ? » En septembre et cest GENIAL il a appris a cuisiner pleins de choses, aller faire les courses car le livre te donne la liste des courses et le planing a la semaine bref je te le conseille +++ . Par contre je suis ultra relou « elle est mal installé la » , « qu’es ta fait pendant le change ta mis 3plomb » , « fait comme ci comme ça ». La grosse relou lol. Et pour la nuit je me lève pas puisqu’elle se réveille a peine, je me tourne , la prend , donne le sein , la repose et toi lmondz dort . Cest cool lol. Monsieur voulant simpliquer la nuit je lui passe aprzs la tetee de 6/7 h pour la changer car elle a la même couche toute la nuit et il la prend sil faut la rendormir en la bercant ou autre. Vouala je lai bien dressé mdr. Par contre le ménage …

    J'aime

  2. Même hors chômage pour moi, mon mari a de tels horaires de boulot que de toute façon, y’a pas beaucoup de changement … -_-
    Donc pour la répartition équitable des tâches, on repassera … c’est d’ailleurs un des points qui m’angoisse avec l’arrivé d’un deuxième bébé … Va bien falloir que le Breton gère un peu l’aîné.

    Bon courage pour la reprise … sinon, un bon deal, c’est l’aide ménagère, mais faut avoir les moyens …

    J'aime

    1. C’est sûr que s’il rentre à 20h passées c’est pas la peine de lui demander d’aller chercher les enfants lol… je comprends tes craintes, un deuxième demande encore plus d’organisation j’imagine… tu l’aide ménagère oui c’est une solution, au moins pour la partie ménage… après faut a prendre à gérer le reste en « WonderMum » lol

      Aimé par 1 personne

      1. C’est exactement ça … donc même une répartition au pro-ratat du temps de présence … c’est pas gagné.
        Donc, je suis une maman flemmarde : ce que FeuFolet sait faire je le laisse faire, comme prendre son biberon seul pendant que je prépare le petit déj ou autre.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s